Professional conferences

 
The newPIC chair often (co-)organizes conferences and meetings dedicated to professionals.
We currently two series of activites: conferences co-organised with NUMA Paris office and thematic breakfasts co-organized
with the heads of PSB Master programs in Human resournces management and digitalization, and in Business consulting

NUMA Paris  NUMA Paris   PSB Master in HRM  PSB MAster in Business consulting  PSB BC

NUMA

 

newPIC / NUMA series

Click on the headlines
to expand the boxes and access
descriptions, tweets and pictures

 

PARIS SCHOOL OF BUSINESS

   "Lieux d'innovation - Quel impact? Comment le mesurer? Innovation spaces: What is their impact? How to measure it?"
   Joint organization NUMA Paris / newPIC chair

   The conference will be held on NUMA premises, 39 rue du Caire, F-75002 PARIS
   Panel members:
      Bernard LLEDOS, Directeur du Centre d'innovation I-LAB (Air Liquide),
      Maeva TORDO, Co-fondatrice de Blue Factory (accélérateur de l'ESCP), de Social Bar et Noise,
      Emmanuel RIVAT, Co-fondateur et CEO de l'Agence Phare,
      Nicolas BARD, Co-fondateur de MAKE ICI (ICI Montreuil).
   Convenors:
      Valerie MERINDOL and David W. VERSAILLES, PSB / newPIC et
      Roxane SCHULTZ, Innovation programs manager chez NUMA

   Registration here...   



   Some more words about the meeting:

Les tiers-lieux sont présentés aujourd’hui comme un enjeu clé pour innover dans un monde digital où il est toujours nécessaire de casser les silos, de mettre en place de la transversalité, de développer l’esprit entrepreneurial et de diffuser la philosophie des « makers ». Au service du développement de nouveaux écosystèmes, les tiers-lieux contribuent à la gestion des actifs incorporels, à l’installation de nouvelles pratiques de travail et à l’évolution des mentalités..

Quelle est vraiment la valeur ajoutée apportée aux différents utilisateurs par un tiers-lieu ?

Il est essentiel de raisonner de façon différente pour les startups, les grands groupes, les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI), les étudiants, etc. Faut-il mesurer la valeur ajoutée d’un tiers-lieu dont l’activité porte sur des actifs incorporels ? Comment établir ces mesures ? Quelles différences faire entre un tiers-lieu indépendant et un tiers-lieu installé par un grand groupe ? Au-delà de mesurer la valeur ajoutée, quels sont les critères clés de réussite d’un tiers-lieu ? Comment décliner la notion de « performance » pour un tiers-lieu ?

   joint organization NUMA Paris / newPIC chair


   The conference was held on NUMA premises, 39 rue du Caire, F-75002 PARIS
   Panel members:
      Carole STROMBONI (SP LAB),
      Laurent RICARD (FACLAB, Univ. Cergy Pontoise),
      Lomig UNGER (SQUARE et Innovation Lab de RENAULT),
      Mathieu LERONDEAU, (projet Leonard, VINCI)
   Convenors: Valerie MERINDOL and David W. VERSAILLES, PSB / newPIC

   

   

   Some more words about the meeting:

Les dispositifs internes aux grandes organisations mettent en évidence le besoin de manager le processus d’innovation selon des références précises, clairement différentes des modes de travail usuels, mais toutefois orientées vers un but et un résultat. Les lieux d’innovation externes proposent des modes de travail encore plus libres et ouverts, encore plus flexibles et réactifs. Comprendre cette complémentarité interne / externe représente un enjeu important pour tous les acteurs.

Comment répartir les activités entre l’interne et l’externe ? ; Le lieu d’innovation interne devient-il le partenaire privilégié des lieux externes ? ; Est-ce nécessaire de passer par un lieu d’innovation externe lorsqu’on dispose d’un lieu interne ? ; Comment les lieux internes travaillent-ils avec le reste des grandes organisations ? ; Quels sont les premiers retours d’expérience en matière de management ?

   Illustrations by Philippe Elie Kassibi, graphic facilitator,      
   

Le phénomène des lieux d’innovation associés au mouvement des « makers » est né aux Etats-Unis. Il a donné naissance à des lieux de type "fab lab" (charte du MIT), "Hackerspace", "Techshops". Avec un focus centré sur les usages, la même dynamique a donné naissance aux "living labs" (charte ENOLL en Europe). Ces lieux d’innovation se sont largement installés en Europe et en France. Ils s’articulent souvent avec les autres fonctions d’incubation. Les lieux indépendants se trouvent au cœur de la démarche entrepreneuriale. Ils proposent, sous des formes diverses, de travailler sur les dynamiques de l’innovation ouverte. Ils permettent de tester les nouveaux concepts et les nouvelles idées au plus vite, et de se confronter aux usagers avec des prototypes concrets. Ils jouent un rôle majeur dans le développement des Start-ups.

Pour des raisons différentes, les grandes organisations font de même. Le monde de la recherche et de l’enseignement supérieur se trouve également concerné : les méthodes de formation s’emparent de la révolution des "Makers" pour faire évoluer les pédagogies, et diffuser l’esprit entrepreneurial. En parallèle, les grandes entreprises ont fait le constat que leurs modes de management fortement encadrés et leurs processus internes très structurés privilégiaient l’innovation incrémentale, et ne favorisaient ni l’émergence de l’intrapreneuriat, ni l’innovation radicale. Elles ont ainsi mis en place, des lieux atypiques, des formes de labs internes, organisés sous des formes plus libres et plus ouvertes que le reste de leurs structures, pour contourner ces difficultés et retrouver le chemin de la croissance. Le challenge consiste à trouver les modalités managériales pour gérer ces labs, et piloter la diffusion de leurs travaux dans le reste des organisations. Ces enjeux vont au-delà de la gestion de l’innovation ouverte. Ces mêmes préoccupations se rencontrent chez les acteurs publics.

'Breakfast at PSB' series

PARIS SCHOOL OF BUSINESS